Sortie Blu-ray – Critique Spinning Man : la vérité c’est surfait

0

La vérité n’est-elle qu’un concept subjectif ? Au détour d’une intrigue policière, Spinning Man s’intéresse à notre perception des choses et à celles qu’on oublie.

Quand tu as Guy Pearce et Pierce Brosnan au casting, tu as de grandes chances d’attirer notre curiosité. C’est bien ce qui nous a poussé à nous plonger dans Spinning Man, thriller policier dans lequel le premier joue un prof suspecté d’être responsable de la disparition d’une étudiante par le second. Au milieu de tout ça, les trous de mémoire viennent brouiller les pistes.

Simon Kaijser tente de déconstruire le genre en remettant en cause la notion de culpabilité. Ici on ne cherche pas le coupable puisque le film nous en sert un idéal. Tout l’intérêt réside dès lors à savoir si les preuves présentés s’inscrivent dans la réalité ou ne sont que de simples coïncidences. Avant d’être un thriller, le long-métrage bouscule par sa remise en cause de nos perceptions, que ce soit de la vérité ou même de la réalité. Dans ce flou qu’il l’habite et que d’autres cherchent à remplir, Evan réinvente constamment son passé au point qu’il nous soit impossible de différencier, tout comme lui, le fait de l’invention.

Spinning Man du dimanche soir

Un concept intéressant – déjà à l’œuvre dans l’excellent Memento – s’il avait été parfaitement maîtrisé par son réalisateur. Malheureusement Kaijser oublie l’ingrédient essentiel à son ambition : la tension. À aucun moment Spinning Man tentera de nous déstabilisé au-delà des sujets abordés. Ni la mise en scène, classique à l’extrême, ni les rebondissements scénaristiques confus ne viendront nous surprendre et on a le sentiment d’assister à un épisode d’une vieille série policière en un poil plus original. Reste alors un casting convaincant via le duo Pearce / Brosnan qui fonctionne plutôt bien et une Minnie Driver solide en épouse minée petit à petit par le doute.

Un Guy Pearce terrifiant dans Brimstone

Dans l’ensemble, on peut dire que Spinning Man n’a peut-être pas toutes les qualités pour être mémorable, mais il se rattrape par son angle, se laissant ainsi regarder agréablement sans qu’on meurt d’envie de faire autre chose en cours de route.

Spinning Man est sorti en DVD et Blu-ray le 3 octobre 2018 chez AB Vidéo.

Advertisement
(Visited 1 times, 2 visits today)

Avis

6.5 Passable
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.