[Critique] Serenity : la (courte) ressurection de Firefly

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Comment ne pas parler de Firefly sans aborder Serenity, le film de Joss Whedon sorti en 2005 dans la presque indifférence générale sauf des amateurs de la série même.

Il faut dire que le long-métrage accuse d’un lourd handicap : celui de prétendre pouvoir se visionner sans connaître le show d’origine. Grossière erreur, Serenity se présentant comme un banal film de science-fiction de série B, énergique, mais aux effets spéciaux grossiers, aux interactions superficielles, laissant derrière lui le sentiment d’avoir loupé un épisode. Publicité mensongère offrant au néophyte le paysage désolant d’un divertissement passable.

Le connaisseur, quant à lui, retrouve tous les ingrédients de Firefly, levant le voile sur certaines zones d’ombre, en laissant certaines à jamais inexplorées, participant ainsi au mythe de cet univers. Serenity ne propose peut-être pas la fin de Firefly qu’ils souhaitaient, mais la conclusion qu’elle méritait.

Serenity est sorti le 19 octobre 2005

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.