Preview Lightmatter : « Shadow is lava »

À la Paris Games Week 2019 nous avons pu rencontrer Philip H. Nymann, CEO du studio Dannois Tunnel Vision Game, qui nous a présenté son premier jeu : Lightmatter, un puzzle game à la première personne tout en ombres et lumières.

©Tunnel Vision Games

On se réveille au coeur d’un laboratoire visiblement abandonné sous une montagne. Des expériences sur de mystérieux cristaux d’énergie semblent y avoir mal tourné. L’ombre est comme transformée en matière noire léthale qui absorbe toute forme de vie organique. Les cristaux semblent être la source du problème… et sa solution. Mais sauras-tu t’en sortir vivant ?

Une chose est sure : la lumière sera ton alliée la plus précieuse !

Tout en écoutant Philip H. Nymann nous présenter Ligtmatter, nous avons pu tester les premiers niveaux.

La prise en main s’avère des plus facile : en plus des déplacements classiques d’un FPS, un bouton pour sauter, un bouton pour interagir. Le studio a volontairement fait l’impasse sur toute forme de tutoriel. Il privilégie ainsi une immersion immédiate dans un gameplay simple, qui laisse le joueur découvrir par lui-même les mécaniques d’un puzzle à l’autre. Cette initiation autodidacte fait partie du jeu.

©Tunnel Vision Games

Dans Lightmatter, Shadow is lava !

La direction artistique de Lightmatter, très monochrome joue forcément beaucoup sur les ombres et les lumières. « Shadow is lava« , c’est le principe de survie à bien garder en tête. À partir de là, il faudra jouer avec les lumières et le décor pour ne jamais poser un pied dans une zone d’ombre ou ta mort immédiate est assurée.

Pour autant le jeu n’a rien d’angoissant, ni dans son intrigue, ni dans sa bande-son. Philip H. Nymann nous précise ne pas avoir voulu en faire un jeu d’horreur, afin de privilégier une accessibilité même pour les plus jeunes gamers. Rien ne précipite le joueur, pas de musique angoissante, pas d’ennemi oppressant, aucune pression ne vient s’ajouter à la voix charismatique de David Bateson (voix et visage de 47, protagoniste de la série des Hitman), le narrateur qui nous guide en permanence dans cette aventure.

©Tunnel Vision Games

On se retrouve simplement face à une série d’énigmes à la difficulté croissante que le joueur pourra aborder à son rythme. Mais pour les résoudre, il faudra savoir ouvrir son esprit, réinventer la logique et ne pas se laisser enfermer par nos propres connaissances.

À ce niveau-là, les plus jeunes joueurs seront avantagés, moins « formatés » dans leurs esprits que les adultes, nous indique le développeur.

Un parfait puzzle-game pour tous les fans de Portal en manque de nouveaux challenges.

Lightmatter sortira en fin d’année 2019 sur steam et Switch, Xbox One.

About Author

Aurélien

Aurélien c'est un peu notre "joueur du grenier" à la rédac' ! Reniant tout vœux d'enfanter un jour un petit humanoïde, il a transformé sa seconde chambre en musée vidéoludique. Ressassant toujours que "c’était mieux avant", ce "bientôt-plus-que-trentenaire" qui a connu les débuts du jeu-vidéo est quand même bien content de jouer aux dernières nouveautés.

Leave A Reply