Johnny Hallyday : ses 5 albums les plus rock’n’roll

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Showing 2 of 5

La Génération Perdue (1966)

© Vogue

Tournant dans la carrière de Johnny, La Génération Perdue prend ses distances avec la période yéyé et durcit le ton. Entouré du guitariste Mick Jones (futur Foreigner), Johnny se montre plus rebelle avec des tubes comme Noir c’est Noir (une reprise des Los Bravos), La fille à qui je pense, Je me suis lavé les mains dans une eau sale ou encore Cheveux Longs et Idées Courtes, réponse aux cinglantes Élucubrations d’Antoine.

Enregistré à Londres juste avant l’explosion du psychédélisme, La Génération Perdue est un concentré de rock jubilatoire, devenu un classique dans la discographie de Johnny.

Showing 2 of 5
Share.

About Author

Avatar

Leave A Reply