Iron Fist : les 5 plus grosses déceptions de la série Marvel

Showing 2 of 6

Danny Rand, ce gamin capricieux

Le premier défaut et pas des moindres : Danny Rand himself ! Si on peut pardonner à Finn Jones d’être peu crédible en Iron Fist lors des scènes de combats, difficile de passer à côté de ses perpétuelles jérémiades. Oui il a perdu ses parents, oui il a abandonné son poste de protecteur de porte, mais est-ce une raison pour s’énerver toutes les 5 minutes à propos de tout et n’importe quoi ?

Son éternel naïveté, son côté « ce n’est pas ma faute », son traumatisme qui dure depuis 15 ans et son absence total de discernement en font un personnage pas franchement agréable à suivre. Surtout quand il se permet de donner des leçons à sa partenaire bien plus stable que lui. Pas étonnant qu’il se reçoive plein de baffes…

(Visited 36 times, 1 visits today)
Showing 2 of 6

About Author

Avatar

Ancien homme à tout faire du site, co-créateur, chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

2 commentaires

  1. Avatar

    Je suis tombé sur votre site par hasard et putain je trouve votre résumé tout simplement nickel ! Je reproche les mêmes choses à la série, vous êtes peut-être un peu sévère sur le point 6, mais le reste, ouais, c’est trop ça ! :O

Leave A Reply