House of Cards : les 5 ratés de la saison 5

Showing 2 of 6

Trop d’USA, tue les USA

House of cards

© Netflix

Depuis les élections, les américains sont focalisés en grande partie sur Trump : ses décisions, ses tweets, sa perruque…etc. Résultat, l’actualité internationale semble mise de côté et House of Cards n’échappe pas à la règle. Il y avait pourtant de très belles ouvertures : avec Petrov en Russie ou encore avec la Chine. Mais rien.

On a le droit à quelques moments de politiques internationales – comme avec le bateau russe bloqué en Antarctique –  mais sans plus. On se serait attendu à une intervention des russes plus musclés comme dans les saisons précédentes : surtout avec Claire à la tête des USA. Les discussions entre les Underwood et le président sont pourtant magnifiques mais malheureusement, elles ne vont pas plus loin. Pour cela, il faudra visiblement attendre la saison 6.

Showing 2 of 6

About Author

La Sheldon Cooper d’ITC autant barrée que mordue de SF, conçue comme un patchwork de la culture anglo-saxonne avec un grand faible pour l’inconnu et les projets indépendants. Disciple de Daria Morgendorffer, l’écriture est ma religion.

Leave A Reply