Hands off – Rend, le survival des légendes nordiques

0

Frostkeep nous a présenté il y a peu Rend, son premier survival, en RPG fantasy multijoueur. Au cœur d’un univers hostile inspiré des légendes nordiques, trois factions de 20 joueurs s’affrontent pour la domination d’un territoire. Mais si tout pouvait être aussi simple…

Rassembler des « âmes perdues », oui mais… Tu commences donc à poil (ou presque) ta partie, avec au loin un immense arbre majestueux, témoin de la progression de ta faction. Tes choix devront être judicieux à la fois pour faire progresser ta base, rechercher des denrées, mais également pour participer aux combats PVP. En effet, régulièrement il te faudra affronter les autres faction pour du stuff légendaire. Sinon, tu seras libre d’explorer à ton aise et de créer tes propres missions journalières. Comble de la joie, tu pourras être suppléé d’un familier choisi parmi le bestiaire de plus de deux pattes (non la PNJ sexy n’entre pas dans cette catégorie).

Poison, radiations, hormones… Voici quelques-uns des petits déboires que tu pourras rencontrer (et non on ne parle pas de ton adolescence précoce). Progresser seul est une option pour mourir vite. Certaines zones, certaines créatures te demanderont de crafter pour t’adapter et ton inventaire s’avère limité. De même, deux fois par semaine, la base construite patiemment par tes soins, verra son bouclier levé afin d’être rechargé, et sera donc à la merci de l’ennemi, IA et PVP. Si la carte est plutôt grande (1h30 d’une base à l’autre), les ennemis, eux, n’hésiteront pas à venir te piller.

Avis : prometteur, mais on attend de le prendre  en main pour en l’éprouver !

L’early access de Rend est en préparation sur PC. Une Alpha sur invitation également.

Advertisement
(Visited 1 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur

Ida Gonthier

Présidente et directrice des publications, elle gère l'ensemble de toutes les petites missions qui font fonctionner la société. Elle s’occupe également de la section jeu vidéo soutenue par ses terribles acolytes !

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.