[Critique] Je, Tu, Ils : 100% Zazie depuis le commencement

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Zazie profite de son exposition en tant que jurée de l’émission  »The Voice » pour sortir un best-of cette semaine. L’ancien mannequin a débuté sa carrière artistique en 1992, avec Je, Tu, Ils. Réalisé en collaboration avec Vincent-Marie Bouvot et un jeune inconnu, Pascal Obispo, ce premier album demeure la pierre angulaire de ce que deviendra, par la suite, la musique de l’ancienne égérie de Karl Lagerfeld.

Une ambiance ouatée d’un bout à l’autre des treize compositions, véritable transport pour les auditeurs dans un univers complexe. Car Isabelle de Truchis de Varennes, de son vrai nom, se délecte déjà de ses textes à tiroir et pose ses vocalises suaves accompagnées de ses montées phoniques si particulières.

 On peut en revanche reprocher un manque de prise de risque musicale, même si cet univers sonnait de manière atypique à l’époque. Les pads servant de rythmique, les guitares résonantes sont un brin trop utilisés. Aucune chanson ne vient briser ce rythme.

 Mais pour un premier projet musical on ne peut que reconnaître le talent, un talent qui explosera trois ans plus tard !

 » Je, Tu, Ils «  de Zazie sorti le 28 septembre 1992.

Article écrit par Julien Ferreira.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

6.5 Agréable
  • User Ratings (0 Votes) 0
Share.

About Author

Avatar

Leave A Reply