Critique Spectacle – Prémonition : oserez-vous encore croire au hasard ?

0

Prémonition est un spectacle interactif dans lequel Léo Brière promène son public entre mentalisme et magie. Efficace dans la mise en scène et les décors, un peu moins dans l’originalité des tours, ce voyage dans le temps laissera un peu sur leur faim les adeptes du genre.

Un peu réchauffé. En effet, si certains tours sont bluffants et que l’on sort du spectacle avec des interrogations plein la tête, les amateurs de mentalisme risquent d’être un peu déçus par le manque d’originalité de la plupart des tours. Pas sûr non plus que l’épisode un peu glauque de la roulette russe fasse l’unanimité. Et si le sketch d’ouverture est un peu long, et que la fin traîne à force de révéler tous les éléments encastrés les uns dans les autres tout au long du spectacle, l’ensemble est plutôt bien rythmé et captivant.

Une mise en scène inventive. Voilà le gros point fort du spectacle. Les décors virtuels, réels, les projections vidéos et les costumes nous plongent dans une atmosphère inquiétante et hypnotique, et nous donnent vraiment le sentiment de voyager dans le temps. Dommage que le speech d’après-spectacle du comédien nous ramène un peu trop brutalement à la réalité. Sans doute vaudrait-il mieux laisser la magie continuer en travaillant une présence plus mystérieuse et effacée. Un agréable moment de divertissement tout de même !

Prémonition, de et par Léo Brière, mis en scène par Kévin Muller, se joue au Théâtre La Boussole, à Paris, du mercredi au samedi à 19h30.

Critique Spectacle - Prémonition_oserez-vous encore croire au hasard

Advertisement
(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

7 Passable
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Mélina Hoffmann

Les rubriques littérature et théâtre : c'est moi ! Je suis une rédactrice qui ose (mettre sa vraie photo ! C'est déjà ça.) J'aime les beaux mots, les belles histoires, les belles rimes, et les G Squad. Mon livre préféré ? Oui-oui à la plage, sans hésiter. Pour le suspense. Surtout à la fin, quand le château de sable...

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.