[Critique] Pris de court : on l’est aussi 

0

Vaste amoncèlement de galères, Pris de court envoie beaucoup de drame en peu de temps. A la fin du film, on se demande encore comment Virginie Efira en est arrivée là. A côté de ça, Victoria avait presque la vie facile…

Une réalité poussée à l’extrême. Si le film est véritablement ancré dans une vie toute simple

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 286 times, 2 visits today)

Avis

6,5 Attendrissant
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Réagissez !