Critique Orient Samuraï Quest : une aventure candide

Orient Samuraï Quest, de Shinobu Ohtaka (Magi), nous plonge en plein Japon féodal revisité : super motos et armures à la Saint Seiya sont de la partie. 


Orient Samuraï Quest, édité par Pika, nous conte les aventures de Musashi et Kojirô, deux amis d’enfance rêvant de devenir samouraïs dans un cadre politique partisan du mal. La population idolâtre aveuglément les kishins, divinités pernicieuses, tandis que les bushis salvateurs du mal se voient marginalisés.  La série est en cours et comporte actuellement 9 volumes au Japon.

Du shonen pur et dur

Orient Samuraï Quest tente de se faire une place sur la scène shonen portée depuis des décennies par des grandes pointures (Dragon Ball, Naruto, One Piece…) grâce à un univers dense. Shinobu Ohtaka remanie le Japon du XVè-XVIè siècle certes, mais les références à cette époque sont légion. Il repose sur les deux amis d’enfance la lourde tâche de renverser l’ordre établi, à l’aide des vaillants clans bushis exclus mais encore en lice.

Les batailles contre les onis se voient sublimées par des dessins dynamiques et fourmillants de détails. Impossible de s’ennuyer donc, entre les gigantesques démons et l’équipement pimpant des combattants. On déplore toutefois un rendu parfois surchargé.

Désorientant

Mais, en dépit de ces éléments prometteurs, ce premier volume peine à offrir une aventure réellement digne d’intérêt. Pour cause, un manque de substance des personnages principaux et une implication dans la bataille inégale. Tandis que Musashi possède détermination inébranlable (à l’image de Izuku Midoriya – My Hero Academia), Kojirô s’engage à moitié, il semble totalement indécis.

D’autant que leur motivation ne repose non pas sur des convictions profondes, mais uniquement sur une naïve promesse d’enfance. Bien que l’amitié fasse partie des composantes intrinsèques du shonen, elle apparaît ici comme trop candide pour convaincre le lecteur.

Petit shonen deviendra grand

Orient Samuraï Quest vise indéniablement grand au travers d’une manipulation politique de grande ampleur et des démons terrifiques. Seulement, les héros peinent à se montrer attachants et le but ultime de renverser l’ordre établi reste trop flou pour captiver. Il n’en reste pas moins que leur objectif se veut des plus nobles et promet une quête épique.

Orient Samuraï Quest volume 1 est sorti le 24 juin 2020 aux éditions Pika.

Clem Mp

Critique Orient Samuraï Quest : une aventure candide
© Pika Edition

Avis

65%
65%
Début maladroit
  • User Ratings (0 Votes)
    0

About Author

Clem MP

Tout ce que l'on sait de ce mystérieux individu, c'est qu'il se nourrit quasi-exclusivement de productions nippones et de musique. L'exploration de ces deux genres lui a valu mille émerveillements de la pop commerciale au rap métal, du shonen aux fantasy les plus délirants. Mais aussi de nombreuses souffrances, c'est ça l'amour après tout…

Leave A Reply