[Critique] On a marché sur Bangkok, passez votre chemin !

Alors qu’une suite des Tuche est en prévision, Olivier Baroux nous donne le baton pour se faire battre avec son dernier long-métrage : On a marché sur Bangkok.

Serge Renart, un journaliste télévisé devenu un raté se voit confier une mission particulière par son binôme décédé récemment : que s’est-il passé durant les deux minutes manquantes de la retransmission de la mission Appollo 11, lorsque l’Homme posa pour la première fois le pied sur la Lune ?

Hormis quelques situations et répliques amusantes au début, le film se mord la queue rapidement, ne desservant qu’un humour réchauffé des centaines de fois. Le récit soit-disant d’aventure devient tout à coup extrêmement, fatigant et répétitif. Inutile d’en rajouter une couche en commentant Kad Merad et la belle Alice Taglioni desquels le talent de comédien est complètement bafoué.

De plus, quand il s’agit de la résolution de l’intrigue, Olivier Baroux se moque éperdument du désir de son spectateur et laisse son propre long-métrage s’autodétruire dans un final même pas digne de la pire série Z.

On a marché sur Bangkok est sorti le 22 octobre 2014.

Article écrit par Cécile Ravidat.

Avis

2 Nul
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply