[Critique] Moi, moche et méchant 3 : frangin malgré lui

Deux opus et un spin-off plus tard, Moi, moche et méchant 3 doit faire face à un double défi : avoir quelque chose à raconter et faire coexister tout ce petit monde devenu grand. On peut dire que la mission est à demi remplie !

Percutant. L’âge ne semble pas toucher la saga qui nous offre un troisième volet tout aussi drôle que les précédents. Le film sait trouver son rythme entre dialogues savoureux et comique de situation. Les personnages installés, pour lesquels on éprouve désormais un profond attachement, s’en donnent à cœur joie et chacun y va de sa petite intrigue, preuve que le scénario ne laisse personne derrière. Quant aux Minions, ils prouvent qu’ils ne sont jamais aussi marrants qu’en rôles secondaires.

La nouveauté n’a pas toujours du bon. Bien que la force de la franchise ne se situe pas dans ses pitchs, il faut reconnaître qu’ici on a bien du mal à trouver un intérêt au fil rouge principal. Surtout lorsque celui-ci nous balance deux nouveaux dont on se serait bien passé. D’un côté, un méchant amusant, mais vite redondant, et de l’autre un frère jumeau agaçant au possible. Quand tu as du « bueno » il vaut mieux éviter de nous coller deux « pignoufs ».

Moi, moche et méchant 3 sort le 5 juillet 2017

Avis

6.5 le vieux fait mieux que le neuf
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply