[Critique Manga] The Heroic Legend of Arslân – Tome 1, première bataille

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La mythique mangaka Hiromu Arakawa, célèbre pour son Fullmetal Alchemist, s’associe au romancier nippon Yoshiki Tanaka pour adapter son roman d’heroic fantasy : The Heroic Legend of Arslân. Sorti depuis un an au Japon, le premier tome débarque enfin dans l’hexagone.

Librement inspiré de l’Empire Perse, le Royaume de Parse règne sur les routes commerciales entre Occident et Orient. Par son allure chétive, le prince Arslân ne semble pas être à la hauteur de son héritage. Mais la bataille d’Atropathènes va bouleverser l’ordre établi.

On reconnaît d’emblée Arakawa dans les traits de ses personnages. Son héros possède de nombreuses caractéristiques physiques que le Fullmetal Edward Elric. La galerie de protagonistes se montre déjà assez variée pour un premier volume. Celui-ci se décompose en deux parties bien distinctes, posant chacune une pierre à l’édifice narratif. L’une de façon humoristique, l’autre plus combative.

Pour les néophytes du roman (que nous sommes), il est encore difficile de voir vers quoi se dirige ce The Heroic Legend of Arslân, mais l’histoire semble assez digeste pour qu’on suive la suite avec intérêt.

Le premier tome de The Heroic Legend of Arslân sort le 15 mai 2015 aux éditions Kurokawa

[Critique Manga] The Heroic Legend of Arslân - Tome 1, première bataille

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.