Critique Lucifer saison 3 : Sympathy for the Devil

On pensait cette saison 3 (notre critique du season premiere) de Lucifer perdurer dans la narcolepsie, mais finalement le diable se sera offert sa plus belle aventure, paradoxalement sa dernière.

Aux Enfers, rien de nouveau. En continuant de suivre Tom Ellis pavaner comme un parvenu dans Lucifer aux côtés de sa fliquette, on craignait le pire. La série bouclée nous propose durant près de 20 épisodes ce que l’on a toujours connu, à savoir des flirts incessants et des criminels attrapés à tire d’ailes dans une histoire qui n’avance pas tellement. Sauf qu’avec l’introduction d’un nouveau protagoniste, joué par Tom Welling, le show parvient enfin à s’assumer alors que les personnages secondaires, d’Amenadiel à Maze en passant par Charlotte Richards, s’en trouvent dynamisés, et leurs arcs narratifs, récompensés.

Stairway to Heaven. Car avec dans les 3 derniers épisodes, la révélation tant attendue arrive enfin. Les abcès sont crevés en même temps que notre fidélité, récompensée. Caïn, le méchant de cette saison apporte à Lucifer l’absolution et, si la cinématographie est toujours souffreteuse, on est témoin d’un aboutissement scénaristique jouissif, malheureusement tué dans l’œuf par une annulation diabolique. Dommage, Lucifer venait, enfin, de toucher à la consécration.

La saison 3 de Lucifer est disponible sur la Fox.

Avis

7 sacrifié
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Axel PC

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Leave A Reply