[Critique Livre] La Part de l’autre mais aussi la nôtre

0

Et si en 1908, le jury de l’Ecole des Beaux-Arts de Vienne avait décidé l’admissibilité d’Adolf Hitler au concours d’entrée, au lieu de l’ajourner ? Si Hitler avait pu s’épanouir dans sa passion première que constitue l’art, l’histoire contemporaine aurait été totalement différente, et c’est bien le propos d’Eric-Emmanuel Schmitt dans La Part

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 56 times, 1 visits today)

Avis

8 À dévorer
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Réagissez !