Sortie Blu-ray & DVD – L’Intervention : Loin d’être historique

Presque oubliée, cette intervention a de quoi être historique, mais Fred Grivois ne parvient pas à réaliser un long-métrage qui nous en fait prendre conscience…

On peut reprocher à ce film produit par SND son manque d’ambition. Non pas de ne pas restituer précisément cette intervention – puisqu’il est précisé au début et à la fin que c’est une fiction inspirée de faits réels (« des situations, personnages et événements sont fictifs, ils ont été modifiés ou inventés à des fins dramatiques ») – mais de ne pas nous donner un peu plus de contexte. Tout ce que l’on sait finalement c’est que les tensions liées à la volonté d’indépendance de Djibouti sont à l’origine de cette prise d’otages soutenue par certains Somaliens.

L’Intervention – ©SND

Un peu léger, d’autant plus qu’une très bonne partie de L’Intervention est axée sur la préparation. Rien de mal en soit, surtout que ce long métrage est censé nous présenter la « naissance » du Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale, alors pourquoi pas nous familiariser avec certains de ces membres et en tout cas imaginer leur état d’esprit (puisqu’on ne sait pas à quel point les personnages ont été inventés). Mais là encore, il nous faudrait plus de contexte, on a du mal à comprendre côté français qui sont les forces armées en présence et l’histoire en elle-même du GIGN, qui existait déjà.

« Trois, deux, un, zéro… »

On regrette aussi la mise en scène stéréotypée des différentes parties prenantes (les légionnaires, les gendarmes, et la haute autorité à Paris) pas forcément d’accord sur la manière de procéder. Côté positif, tous les acteurs sont bons. Mention spéciale pour Alban Lenoir et Josiane Balasko. Cette dernière nous propose un (petit) rôle inhabituel et pourtant réussi de cheffe des opérations depuis Paris. De plus, L’Intervention parvient à nous tenir en haleine tout en usant une forme d’humour. On aime ou on n’aime pas, mais une fois qu’on s’est résignés à ne pas voir un film historique, nous on adhère à ce mélange des deux.

L’Intervention – ©SND

Au final, le tout est bien rythmé. On apprécie l’usage des split screen en particulier lors des premières scènes. Le moment de l’intervention nous offre une quinzaine de minutes de pure action qui ne révolutionne pas le genre, mais fait parfaitement le job ne nous mettre sous tension et nous captiver. Tout compte fait, pour ne pas être déçus mieux vaut voir le film avant et s’informer sur les évènements ensuite.

L’Intervention est disponible depuis le mai 30 mai en Blu-ray et DVD.

Avis

5 Manque d'ambition
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Marie

Leave A Reply