[Critique] Le retour, naissance d’un maître

0

En 2003, le premier film du russe Andreï Zviaguintsev obtient le lion d’or au festival de Venise. Une récompense suprême pour un jeune auteur, mais le jury ne s’était pas trompé sur la destinée du cinéaste. Douze ans après, il a confirmé son talent

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 48 times, 1 visits today)

Avis

8.0 Dans la cour des grands

Rien à signaler de particulièrement dérangeant au niveau sonore ou visuel, le DVD parvient à retranscrire la beauté stupéfiante de chacun des plans et la puissante bande originale immersive. De plus, on a accès aux chapitres, chose de plus en plus rare, mais bien souvent très utile.

Côté bonus, on vous conseille de regarder la brève analyse du film (14 minutes) par Pierre Murat (responsable cinéma à Télérama) qui permet d'éclaircir certaines zones d'ombre et en particulier de parler de la figure centrale du film : le père absent. À ne pas manquer pour y trouver de nouvelles pistes de réflexion (par exemple les figures bibliques qui traversent le film).

  • Film 8,5
  • Image 8
  • Son 8
  • Bonus 8
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Nicolas Diolez

Rédacteur à la recherche de la moindre trace de génie sur pellicule et qui vit selon un axiome très précis : « un jour sans critiquer Michael Bay est un mauvais jour, mais un jour sans encenser Martin Scorsese en est un bien pire. »

Réagissez !