[Critique] Le Grand Musée ouvre ses portes

Par de longs cadres patients et soignés, Johannes Holzhausen parvient à scruter la minutie d’orfèvre de ceux qui font vivre le Musée de l’Histoire de l’Art à Vienne. Une manière à la fois brute et esthétisante de rappeler la nécessité d’un lieu que les dépenses publiques remettent parfois en cause.

C’est d’ailleurs dans une pleine période de mutation que le réalisateur choisit de poser ses courtes focales, à l’instant où l’Art se soucie d’attirer son public. Il y a donc un fil rouge qui tient l’activité du lieu en éveil (l’ouverture d’une nouvelle exposition) et qui évite à une mise en scène distanciée d’ennuyer profondément son audience. Ce qui aurait été assez difficile tant l’immensité du lieu offre une infinité de situations.

Parfois obnubilé par le prestige de l’institution, Holzhausen n’imprime pas de recul militant à son documentaire. C’est sans aucun doute le seul reproche que l’on pourra opérer à un objet parfois fascinant, particulièrement lorsqu’il capte au détour d’une conversation ou d’une attitude la passion intense qui anime les tenants de ce lieu historique.

Le Grand Musée sort le 4 Mars 2015.

Avis

7 À découvrir
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply