[Critique] King Gizzard and The Lizard Wizard : Flying Microtonal Banana déjanté

0

Attention OVNI ! Le vaisseau kaléidoscopique des King Gizzard and The Lizard Wizard s’apprête à se poser sur notre bonne vieille Terre. A son bord, sept fous furieux accompagnés d’un étrange instrument appelé Flying Microtonal Banana et qui donne son nom au 9e album de ces hippies cosmiques aux riffs bien pendus.

Folie internationale. Une prolifération d’albums (neuf en cinq ans !)  plus barrés les uns que les autres et toujours cette envie d’aller plus loin dans la dinguerie de qualité : après la folie douce de Papier Maché Dream Balloon (2015) et le plus sauvage Nonagon Infinity l’année dernière, les King Gizzard explorent les sonorités orientales et africaines à l’aide de leur nouveau joujou : la guitare microtonale.

Combinaison rythmique. Loin de faire dans la démonstration, les Australiens utilisent les micro-intervalles avec subtilités, se fondant habilement dans leur univers krautrock. On retrouve les rythmiques motorik propre au groupe (Rattlesnake), les ballades enivrantes (Anoxia) et les envolées arabisantes (Flying Microtonal Banana), le tout nimbé dans une sorte de rock teinté de World  et de jazz. Un pur ovni musical donc pour King Gizzard qui ouvrent une nouvelle fois les champs du possible, annonciateur de beaucoup d’autres délires de ce genre !

Flying Microtonal Banana des King Gizzard and The Lizard Wizard, sorti le 24 février 2017

Advertisement
(Visited 294 times, 2 visits today)

Avis

8 Barré

King Gizzard and The Lizard Wizard en concert en France :
- Le 22 juin 2017 à Paris (Cabaret Sauvage)

  • Votre avis (1 Vote) 7.5

À propos de l'auteur

Bronco

Si je suis chargé de la critique de galettes en tout genre, cinéma et musique forment les deux mamelles de ma culture. D'Abba à Zappa, d'Alien à Zoolander, tout y passe, rien (ou presque) ne trépasse.

Réagissez !