[Critique] Jorge Ben fait sa révolution avec Samba Esquema Novo

0

En 1963, Jorge Ben , un jeune homme de Rio de Janeiro d’à peine 18 ans, conçoit son premier projet musical : Samba Esquema Novo, littéralement « le nouveau régime de la samba ».

Même si ce 33 tours sort en pleine période de réforme démocratique au Brésil, le petit Jorge Duilio Lima Mezes – de son vrai nom – n’en a que faire. Lui est déterminé à faire sa révolution musicale. Accompagné de ce qui est une institution en Terre de la Sainte Croix, la samba.

Avec un tempo plus lent, l’apparition de la basse et de rythmiques occidentales, Ben Jor invente un son jazzy. Au cours de ses douces vingt-neuf minutes et douze titres marquant, le guitariste-chanteur va de ses écarts vocaux allant du crooner à la voix de tête haut-perchée. Le tout enrobé dans des textes joviaux parlant d’amour, de séduction et de saudade.

Et puis en cerise sur le gâteau, la chanson ouvrant le vinyle n’est autre que la cultissime Mas que Nada reprise entre autres par Sergio Mendes et Black Eyed Peas. La réédition de cet album (le 16 janvier), qui ressort sous le nom de Tim, Dom, Dom est une occasion parfaite de découvrir celui dont la musique résume le mieux son pays.

Samba Esquema Novo, de Jorge Ben, Sorti le 10/01/1963.

Article écrit par Julien Ferreira.

Advertisement
(Visited 35 times, 1 visits today)

Avis

8 Essentiel
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Avatar

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.