[Critique] Giselle, le ballet d’aujourd’hui

0

Si l’on en croit les propos de Toa Fraser, captateur cinématographique de ce projet aux contours atypiques, le film est destiné à avoir «  une résonnance contemporaine et personnelle.  » L’idée principale de Giselle est d’alterner la prise de vues du ballet signé Adolphe Adam avec la perdition

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 48 times, 1 visits today)

Avis

7 Deux en un

Disponible en une édition DVD d'une excellente facture et nourrie sur le plan sonore (du stéréo au DTS), Giselle ne se présente pourtant sans aucun bonus. Une situation regrettable quant on voit que le projet d'origine ne transparait que peu sur l'écran, méritant alors une explication détaillée.

  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Emyr Phœnix

Shooté au cinéma depuis son plus jeune âge, c’est avec une insatiable curiosité qu’il guette le prochain rubis filmique susceptible d’être révélé. Même si ça ressemble à une aiguille dans une botte de foin.

Réagissez !