Critique Genius : Picasso épisode 1 : syndrome de la page blanche

0

Après l’excellente première saison sur Albert Einstein, National Geographic revient pour mettre en images la vie d’un nouveau Genius : Picasso, lequel, et c’est un comble, manque d’originalité.

Peu inspirée. L’excentricité du traitement de la vie d’Einstein passée, on est attristé de voir que la même trame narrative sera utilisée pour Genius : Picasso. Un copié-collé scénaristique qui nous offre donc la jeunesse, et la maturité artistique d’un jeune prodige dont la notoriété et le génie le pousseront, une fois sous les cheveux blancs d’Antonio Banderas, à s’engager contre le fascisme avec la création de son célèbre tableau Guernica. On y voit également son élévation sociale, et son goût pour les femmes sur papier comme dans son lit. Bref, cimer Albert.

Prometteur ? Mais on ne se prononcera pas seulement après un épisode, la vie de ce Genius : Picasso étant véritablement intéressante. Loin de se cantonner à la naissance du cubisme avec son copain Georges Braque (dont on attend la rencontre), le Pablo est quand même un véritable génie du crayon. Ainsi on ne peut que louer l’intention de National Geographic de nous dévoiler une vie artistique trop méconnue et fabulée à travers cette nouvelle anthologie. Sauf qu’en mettant en avant la quête d’originalité de son protagoniste, la série oublie que c’est également son objectif. Mais attendons que la peinture sèche pour juger…

Genius : Picasso sera diffusé à partir du 23 avril 2018 sur National Geographic.

Advertisement
(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

6 un faux passable
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation, illustration et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.