[Critique] « All Eyez On Me » de 2 Pac, Thug Life Apology !

0

En février 1996, 2 Pac sortait  All Eyez On Me, l’un des tout premiers double-albums de l’histoire du hip-hop et celui qui deviendra par la suite le plus vendu de ce genre musical à travers le monde avec 30 millions d’exemplaires écoulés.

L’une des explications les plus évidentes pour cet exceptionnel succès est que  Tupac Shakur a, avec cet opus, créé l’ultime version du rap « Thug Life », littéralement vie de voyou. Le constat est simple, cet album a posé les bases musicales pour les trente années suivantes de tout un pan de la musique urbaine. Utilisation de vocodeurs, de voix féminines, des samples et productions très mélodieuses, loin de la simple boite à rythme. Le parfait support pour des textes marquant.

En plus de triptyque, femme – argent – trafic, Shakur et ses modestes potes (Snoop Dogg, Dr. Dre, Nate Dogg)  en profitent pour régler leurs comptes avec son grand rival de l’époque, Notorious B.I.G (Shorty wanna be a thug). Sans oublier la collection de classique posé dans ses 27 titres : California Love, All Eyez On Me, Can’t C Me

2 Pac est devenu le parrain du rap gangster et doit regarder des cieux, en se gaussant, ceux qui essayent désespérément d’arriver à sa cheville.

« All Eyez On Me » de 2 Pac, sorti le 13 février 1996.

Article écrit par Julien Ferreira.

Advertisement
(Visited 49 times, 1 visits today)

Aviq

10 Legendaire
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Avatar

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.