[Critique DVD] Et (beaucoup) plus si affinités : gentil rencard

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Daniel Radcliffe continue de se construire une carrière post Harry Potter. Après l’horreur, le thriller ou encore le biopic, on retrouve l’ex-sorcier à l’affiche d’une comédie romantique : Et (beaucoup) plus si affinités (What if en VO). Parviendra-t-il enfin à trouver sa voie ?

Bien obligé de reconnaître que l’acteur semble bien plus à son aise dans la peau d’un jeune amoureux, friendzoné par la demoiselle. Sans parvenir à dévoiler un naturel qui lui manque tant depuis le début, il gagne en justesse de jeu et trouve en Zoe Kazan la partenaire idéale. Le duo fonctionne et les dialogues finement écrits permettent de se laisser prendre dans cette rom-com sympathique.

Il fallait au moins ça pour accrocher au film de Michael Dowse (Une soirée d’enfer). Sans faire trop honte au genre, Et (beaucoup) plus si affinités ne le renouvele absolument pas. L’histoire se veut faussement originale, prétexte à un schéma narratif convenu et sans surprise. Le long-métrage ne nous épargne presque aucun cliché, notamment sur sa conclusion résolument vieillotte.

On passe malgré tout un moment agréable, à défaut d’être inoubliable.

Et (beaucoup) plus si affinités est sorti le 10 mars 2015 en DVD

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.