[Critique DVD] Mr. Majestyk : un Justicier dans la campagne

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Avant que le genre soit récupéré par les Liam Neeson et autres justiciers du dimanche, le vrai patron s’appelait Charles Bronson et valait mieux pas lui chercher des pastèques, surtout dans Mr. Majestyk.

De l’action à l’ancienne. Quand on voit Charles Bronson occupé à ramasser ses pastèques en bon agriculteur, on se dit qu’on a dû se tromper de film. Mais au bout de quelques minutes, le bonhomme montre qu’il faut pas trop l’embêter et là, on a intérêt à prendre le train en marche. Richard Fleischer, réalisateur de Soleil vert, n’est pas un manche lorsqu’il faut filmer de l’action brut, à l’ancienne, lors de séquences d’anthologie. La fusillade finale est, à ce titre, exemplaire en terme de tension.

Trop de temps morts. Le seul problème c’est que sur les près de deux heures que dure le film, on sent le temps long. Aux scènes d’action rythmées se succèdent de grosses baisses de rythme qui n’apportent finalement pas grand chose tant on a l’impression que l’histoire tourne légèrement en rond. Il faut croire que la nouvelle passion de Charles Bronson pour les pastèques l’a un peu ramolli…

Mr. Majestyk sort le 05 octobre 2016 en vidéo. Retrouvez nos autres tests !

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.