[Critique DVD] Le fils de Frankenstein: la relève est assurée

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les monstres ne meurent jamais. Et dans le cas de celui de Frankenstein, il s’offre une nouvelle jeunesse avec un petit sequel original où le fils de Frankenstein devient le héros.

Non, Mary Shelley n’avait pas caché une suite à son chef d’œuvre. Ce film réalisé dans le cadre du Universal Monster Club s’inspire très librement de ses personnages et de son histoire. On découvre ainsi que le professeur Frankenstein a un fils du nom de Wolf. Ce dernier retourne sur les pas de son père pour en découvrir son secret le plus sombre. Cela entraine une somptueuse renaissance, assez inattendu, du fameux monstre.

Derrière le masque, on retrouve l’exceptionnel Boris Karloff indétrônable créature de Frankenstein. Face à lui un duo impressionnant avec un Bela Lugosi et un Basil Rathbone majestueux. Ils sont le véritable atout de cette œuvre originale. Même si le scénario souffre de quelques faiblesses, il n’en reste pas moins un film divertissant. Il faut dire que le visuel avec ses décors et son mélange d’expressionnisme allemand et de gothisme valent largement le détour.

Sans être un chef d’œuvre à la hauteur de l’original, le fils de Frankenstein offre au classique de Mary Shelley une suite intéressante.

Le Fils de Frankenstein est sorti en DVD le 21 octobre 2015.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.