[Critique] Buena Vista Social Club : Adios, un hommage à la musique cubaine

Buena Vista Social Club : Adios est un documentaire sur l’un des plus populaires groupes de musique cubaine de ces dernières années, composé pratiquement exclusivement d’anciens chanteurs et musiciens qui ont connu la gloire – ou non – dans les années 50-60 avant de disparaître des radars.

Un projet d’une passionnée avec des passionnées. C’est avec délicatesse et affection que la réalisatrice Lucy Walker dévoile l’énergie de chacun de membres du groupe. On découvre par ce film un foisonnement fascinant de talents divers et variés, de personnalités hautes en couleurs et attachantes. En mélangeant les images d’archive et celles de la dernière tournée « Adios », Lucy Walker livre un documentaire mélancolique et touchant.

Un documentaire fleuve. Buena Vista Social Club : Adios est très dense, tout en se concentrant sur certaines personnalités telles que le chanteur Ibrahim Ferrer et la chanteuse Omara Portuondo, c’est toute l’histoire de la musique cubaine de la seconde moitié du XXe siècle qui est passée en revue par le biais de ces artistes. Parfois, cela traine quelque peu en longueur, mais le résultat est un magnifique hommage au Buena Vista Social Club et à ses musiciens.

Buena Vista Social Club : Adios sort le 26 juillet 2017.

Avis

7 Touchant !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Nicolas Diolez

Leave A Reply