[Critique blu-ray] La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Librement inspiré du roman de Sébastien Japrisot, déjà objet d’une adaptation cinématographique en 1970, La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil représente une sorte de ballet où le voyage psychédélique et le thriller terre à terre virevoltent mais commettent quelques maladresses.

On regarde le long-métrage de Joann Sfar (Gainsbourg (Vie héroïque)), comme on assiste à un spectacle d’illusionniste : avec un certain scepticisme au départ avant de se laisser prendre par l’esthétisme hypnotique du show. Sur ce point, le metteur en scène, puisque ici le terme convient mieux à celui de « réalisateur », ne se refuse rien : split screen, filtres grisâtres, reconstitution quasi parfaite des années 70, il nous vide sa valise de magicien et on en redemande. Quant à l’écossaise Freya Mavor, elle joue les assistantes sans pâlir.

Cependant ce petit tour de force ne dure qu’un temps et face à un scénario monocorde, l’intérêt se transforme en lassitude à l’approche du dénouement. À croire que S. Jsaprisot n’était pas à la hauteur de Joann S.

La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil sort en vidéo le 02 décembre 2015

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.