[Critique Blu-Ray] Knock Knock en toc

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Eli Roth, un des maîtres incontestés du film gore, frappe à nouveau et cette fois avec Knock Knock, un film quelque peu dérivé de ce qu’il a l’habitude d’offrir. Et ce n’est malheureusement pas pour le mieux.

La première partie en forme de jeu du chat et de la souris (comprenez fautera/fautera pas), monte en puissance et est pleine de promesses. Promesses qui ne seront malheureusement pas tenues dans la seconde partie, celle-ci préférant s’attarder sur la folie destructrice et incohérente des deux jeunes femmes, un discours moralisateur des plus bancales, et une critique des réseaux sociaux trop peu creusée.

Knock Knock a quand même le mérite de nous mettre sous tension, sans vraiment de temps morts, et bénéficie d’une réalisation soignée qui nous plonge dans une ambiance assez glauque qui fonctionne à merveille. On a même droit à une bonne dose d’humour noir grâce à l’interprétation plutôt festive de nos deux psychopathes. Et pourtant. Il manque quelque chose à Knock Knock. Ce petit grain de folie qui caractérise Roth, qui semble ici vouloir se retenir.

Pseudo thriller psychologico-érotique, Knock Knock est au final bien trop sage, et fait surtout l’effet d’un beau pétard mouillé. Revient au sang qui gicle Eli, la torture psychologique c’est pas vraiment ton truc.

Knock Knock sort le 8 mars 2016 en DVD et Blu-ray.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.