Critique Black Lightning saison 1 : la famille Indestructible !

Bien surpris par le pilote de Black Lightning (notre critique), la suite de la saison s’est montrée convaincante et sympathique, même si CW retombe dans ses travers.

La famille d’abord. Si le season premiere de Black Lightning annonçait une lutte contre le racisme et les inégalités, la suite de la saison calme son ton révolutionnaire pour nous proposer un feuilleton familial particulièrement réussi. Cress Williams s’efface du rôle principal pour laisser sa famille respirer et le rejoindre sur les devants de la scène. Ses deux filles, aux tempéraments diamétralement opposés, permettent d’appréhender différemment la découverte de super-pouvoirs, associés à la puberté ou à une prise de conscience politico-sociale.

Manque d’empathie. Si ce n’est pour ses personnages principaux bien mis en scène, Black Lightning pèche cependant par sa trame narrative, trop usuelle. Si on apprécie le feuilleton développé, on regrette par contre des méchants inexistants et caricaturaux qui n’existent véritablement que pour contrebalancer une vie familiale exemplaire et une romance malheureusement trop pénible, mais indispensable chez CW. De plus, la réalisation et les effets spéciaux n’aidant pas, on se contentera de passer un bon moment, en famille.

La saison 1 de Black Lightning est disponible sur The CW et Netflix.

Avis

6 familial
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Axel PC

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Leave A Reply