[Critique] Axel Deval, un bon espoir avec Humains Malgré tout

0

Axel Deval, jeune artiste versaillais de 28 ans, se lance dans le grand bain avec son premier album, Humains Malgré Tout. Cet artiste de Rouen, obsédé de jazz, s’essaye à la nouvelle variété française, la pop/rock.

La première chose frappante, c’est ce calme mêlé de mélancolie qui ressort de ces dix productions de ce jeune autodidacte. Une fois l’écoute terminée, on se sent apaisé car l’artiste a le mérite de ne jamais trop en faire, que ce soit vocalement – la voix basse et posée – ou musicalement – une guitare très souvent pertinente – qui fait transparaître un véritable univers propre au chanteur. Ce qui fait déjà du bien dans une nouvelle scène française trop souvent fade.

Cet univers, c’est aussi ce qui amène les défauts de cet opus. Le phrasé manque de percussion et de hauteur quelques fois. Et les ponts musicaux arrivent souvent au même point.

Mais dans l’ensemble, Axel n’est qu’un humain malgré tout. Un humain qui chante et joue de la musique à sa manière. Une manière qui donne envie de le suivre à l’avenir.

Humain Malgré tout, d’Axel Deval, dans les bacs le 25/02/2015.

Article écrit par Julien Ferreira.

Advertisement
(Visited 170 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur

Avatar

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.