[Critique] ANTI : Pari gagné pour Rihanna ?

Surprise ! Comme les rumeurs et le premier single Work (sorti le 27 janvier) le présageaient, Rihanna a mis en ligne l’intégralité de son nouvel et huitième album, ANTI. Un opus très différent de ce que la popstar de la Barbade avait proposé jusque là : plus sombre, moins dansant et, a fortiori, plus clivant.

Trois ans d’attente, des teasing nourris aux singles promotionnels et aux apparitions fugaces pour un album qu’elle annonçait elle-même comme « intemporel », il fallait au moins ça. Délaissant quelque peu la machine à tubes, Rihanna se repositionne musicalement et nous offre treize titres plutôt homogènes mais ô combien variés dans le registre : on passe du trap/electro (Consideration, qui ouvre l’album; Desperado) à la soul (le très raffiné Love On The Brain, estampillé prochain tube radio) en passant par un R&B plus conventionnel (Yeah I Said It).

Outre ces considérations de genre, on a le sentiment que Rihanna a voulu jouer la carte de la sincérité en exposant un peu plus sa voix, nettement mise en avant dans cet album, quitte à la mettre un peu en danger (Higher). A quelques exceptions près (Woo, Work), ANTI est une bonne surprise si l’on considère le fait que Rihanna a réussi à proposer quelque chose là où on ne l’attendait pas.

ANTI de Rihanna, sorti le 28 janvier 2015.

Avis

7.5 Inattendu
  • 7.5
  • User Ratings (6 Votes) 8.3

About Author

Avatar

Leave A Reply