[Critique] 31 : un bon vieux Rob Zombie, bien rétro…

0

Avec La Maison des 1000 morts ou The Lords of Salem, le réalisateur Rob Zombie s’est constitué un groupe de spectateurs fidèles tant ses « films à l’ancienne » sont ancrés dans un petit univers avec leur propre dialectique. Il en aura besoin pour 31…

Et le scénario ? Dans le cas de 31 , on se

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 507 times, 2 visits today)

Avis

4 pas nouveau
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Réagissez !