[Critique] Docteur Frankenstein…Prometheus begins

0
Share Button

It’s aliiive…again. Eh oui Frankenstein fascine toujours autant le cinéma. Après des films plus catastrophiques les uns que les autres, Docteur Frankenstein s’avère être une bonne surprise.

Pourtant il part avec un sacré handicap. Si James McAvoy s’en sort plutôt bien dans son rôle de savant mi-fou mi-visionnaire, Daniel Radcliffe échoue à offrir un Igor un tant soit peu potable. L’alchimie entre les deux ne fonctionne pas et plombe l’histoire. Quant à la romance, elle pourrait faire passer Twilight pour un chef d’œuvre. Malgré ça, le film reste tout de même visuellement réussit tant le Londres gothique de McGuigan est somptueux et devient même un petit divertissement sympathique.

Dès les premières minutes, le second degré est parfaitement assumé tout comme sa libre inspiration. Le but n’est pas de proposer une adaptation fidèle juste une histoire originale basée 100 fois plus sur le folklore cinématographique que sur l’œuvre imaginée par Mary Shelley. L’ensemble s’avère être plutôt bien menée. Le film réussit même à redonner à Frankenstein son petit côté prométhéen trop longtemps oublié.

Sans vraiment raviver la flamme du classique, Docteur Frankenstein n’en reste pas moins un petit film fantastico-comique agréable à regarder.

Docteur Frankenstein sort le 25 novembre 2015.

(Visited 13 times, 3 visits today)

Avis

6 plutôt bien
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Elodie Suzanna

Sheldon Cooper d’ITC autant barrée que mordue de SF, conçue comme un patchwork de la culture anglo-saxonne avec un grand faible pour l’inconnu et les projets indépendants. Véritable disciple de la grande Daria Morgendorffer.

Réagissez !