Zelda : les 5 opus les plus décevants de la franchise

Showing 3 of 6

The Legend of Zelda : Spirit Tracks, quand Link travaille pour la SNCF

Il était assez difficile de choisir entre Phantom Hourglass et Spirit Tracks, tant les deux jeux se ressemblent. Mais là où le premier opus sur DS était novateur, le second épisode reprend exactement la même recette.

On reproche la prise en main au stylet assez brouillonne, les voyages en train aussi longs et chiants que ceux de la SNCF, et un manque de nouveautés flagrant. De plus, le titre ne comporte que cinq donjons (sans compter la Tour des Dieux) et les énigmes s’avèrent ridiculement faciles. Bien que ce deuxième épisode soit agréable à jouer, on en ressort vite déçu. Dommage.

Showing 3 of 6

About Author

Guillaume Chéti

Leave A Reply