Soirée Halloween : les conseils de la rédac’

Pinterest LinkedIn Tumblr +
Soirée Halloween : les conseils de la rédac'
©Metropolitan Filmexport

La sélection Halloween de Axel

The Grudge de Takashi Shimizu

On ne parle pas ici du film de 2020 produit par Sam Raimi, ni de la version originale de Takashi Shimizu de 2002, mais du remake américano-japonais du même réalisateur, sorti en 2004.

Comme The Ring, on est dans le paroxysme de l’horreur japonaise, avec une entité féminine blafarde aux longs cheveux noirs qui fait des bruits chelous en happant les gens. Rien que ça déjà. La force de The Grudge réside dans ses situations quotidiennes, où les manifestations de l’entité survient dans des scènes de la vie de tous les jours. Quand on prend une douche (quand on vous dit qu’on a peur des douches !), quand on se couche, quand on téléphone, tout est là pour laisser une empreinte palpable et terrifiante. Et il y a un gamin qui miaule. Si ça c’est pas flippant !

Ash vs Evil Dead de Sam Raimi

Créée par Sam Raimi (décidément on l’aime) d’après sa propre trilogie comico-horrifique, la série de Starz n’est pas particulièrement terrifiante, mais trouve sa place haut la main pour une soirée Halloween.

Avec le génial Bruce Campbell de retour dans la vieille Oldsmobile Delta 88, sa tronçonneuse visée au poignet et son fusil à pompe dans le dos, rien ou presque n’a changé. Pourtant, la série est un petit bijou de mauvais goût et de nostalgie bien cheap ou la réalisation à l’ancienne et très kitsch alterne entre bassines d’hémoglobine et maquillages vintages pendant que les vannes baveuses pleuvent sur un bestiaire monstrueux, et ce pour 3 petites saisons (notre critique de la saison 3). C’est dégueulasse, on sursaute, c’est rigolo et on en redemande. Groovy baby.

Wallace et Gromit : le Mystère du Lapin-Garou de Nick Park et Steve Box

Petit florilège de stop motion, Wallace et Gromit : le Mystère du Lapin Garou est le seul long-métrage d’animation des célèbres personnages en pâte à modeler, toujours aussi barrés, mais étrangement inquiétant.

Sorti en 2005, il aura fallu cinq années de dur labeur aux animateurs du studio Aardman Animations pour photographier et l’aventure animée des deux compères. Prouesse technique aussi bien que narrative, ce bijou d’animation auréolé de l’oscar du meilleur film d’animation, parodie les films de monstres de Universal et parvient sans mal à nous faire sursauter par un sens de la mise en scène so british, en totale adéquation avec son ambiance mystérieuse et gothique du plus bel effet où suggestion est mère de tous les frissons. Un must see terriblement drôle qui fera trembler les plus innocents d’entre vous.

Attention aux citrouilles ! 🎃

1 2 3 4 5 6 7
Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.