Avant Ghost Recon Wildlands, il y avait Mercenaries !

Le dernier-né d’Ubisoft est sorti le 7 mars. Ghost Recon Wildlands propose un TPS open world militarisé, à base de réquisition de véhicules, avec ses quêtes en tous genre… Cela ne vous dit rien ? Cette description donne un sentiment de déjà-vu…

« Malgré tout ce que vous avez vécu, tout ce qui vous a endurcis… rien ne peut vous préparer à El Sueño. »

Sauf peut-être Mercenaries: Playground of Destruction, paru en 2005 sur PlayStation 2 et Xbox ! Plus de dix ans séparent Wildlands de cette vie de mercenaire en zone de guerre nord-coréenne.

Similairement à Ghost Recon, votre mission consistait à mettre hors d’état de nuire les 4 branches d’une organisation. 52 cartes séparées par couleur (pique, carreau, trèfle, coeur) représentaient 52 personnages à capturer, donnant de l’argent et complétant le scénario. Différentes missions étaient disponibles à la façon d’un GTA comprenant moult véhicules militaires, dont des hélicoptères entièrement pilotables !

Évidemment, Mercenaries restait une expérience solo en 2005, mais n’avait nullement besoin de plus pour obtenir des notes entre 17/20 et 20/20. Étant l’un des premiers à mélanger GTA et guerre au front, l’opus ajoutait à des musiques orchestrales et très immersives, des mécaniques de faction, de livraison de véhicules ou de bombardement aérien faisant leur petit effet !

Aujourd’hui, Mercenaries sur PCSX2 reste instable. Jouez-y plutôt sur Xbox 360 ou sur une vielle console !

About Author

Avatar

Leave A Reply