[Test] Yo-kai Watch : recrutez-les tous !

0
Share Button

Considérée comme un Pokémon-like depuis sa sortie au Japon fin 2012, la nouvelle licence du studio Level-5 nommée Yo-kai Watch a su allumer la flamme de la passion chez les petits comme les grands. Cette ferveur est-elle justifiée ?

Tout commence dans la ville fictive de Granval, où vous découvrez un Yo-kai, sorte de monstre invisible aux yeux des humains, qui influe sur le comportement de ces derniers. Votre but est de recruter le plus de créatures possibles (au nombre de 231 pour cette première génération) tout en suivant un scénario quelque peu classique.

Le système de combat reprend dans les grandes lignes celui de la célèbre licence Pokémon. Pour gagner de l’expérience et recruter des Yo-kai dans votre équipe, il faut les combattre. Lors des affrontements, vos petites créatures attaquent seules et vous devez gérer leur pouvoir ultime via quelques mini-jeux ludiques mais peu variés.

Graphiquement, Yo-kai Watch ne dessert aucunement le talent de Level-5. La ville est parfaitement modélisée, proposant notamment différents arrières-plans et recoins agréables à parcourir. À cela s’ajoute un level-design soigné des différents monstres de poche, qui bénéficient d’un doublage intégral de leurs cris respectifs.

Level-5 frappe fort avec ce premier épisode de Yo-kai Watch qui devrait plaire à un grand nombre de joueurs !

(Visited 34 times, 2 visits today)

Avis

8.0 Chasse fructueuse

Yo-kai Watch est disponible depuis le 29 avril 2016.
Jeu testé sur New Nintendo 3DS XL.

  • Graphismes 8
  • Bande-son 9
  • Gameplay 8
  • Durée de vie 9
  • Scénario 6
  • Originalité 8
  • Votre avis (1 Vote) 10
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !