[Test] XBlaze Code: Embryo – la pause lecture entre deux patates

0
Share Button

Initialement classée dans le genre combat, la série BlazBlue s’exporte avec un Visual Novel. Cependant, XBlaze Code: Embryo vaut-il vraiment le détour ?

Le scénario et la scénographie utilisent les codes du dessin animé japonais. D’ailleurs, les graphismes semblent venus d’une grosse production japonaise, malgré l’animation limitée propre au genre. Préquel au jeu de combat et se situant 150 ans avant, l’opus permet d’incarner Touya Kagari, lycéen à la vie tranquille qui se retrouve attaqué par un fou à la force surhumaine. Une étrange jeune fille aux compétences démesurées, lui vient alors en aide…

Les chapitres alternent entre un ton sérieux ou humoristique, mais s’avèrent parfois mal rythmées, notamment par des conversations tournant en rond. Le « TOi » propose différents choix d’articles de presse, dévoilant légèrement l’univers et changeant le script : on peut alors obtenir plusieurs fins. Cependant, l’interaction est moindre, surtout sur les événements linéaires et vous ne disposez d’aucune indication sur ce que vous avez raté.

Le soucis plus important réside cependant dans sa bande-originale seulement sous-titrée en anglais ou japonais. De plus, les espaces entre les mots dans « TOi » sont presque inexistants, rendant le contenu plutôt illisible… Un comble ! Les touches sur PC inexpliquées feront également bouder pas mal de novices, bien que ce Visual Novel soit quand même sympathique.

(Visited 67 times, 2 visits today)

Avis

6.5 Bien

XBlaze Code: Embryo est sorti le 01 mars sur PC et le 28 août 2015 sur PS3 et PSVita.

Test effectué sur PC.

  • Graphismes 7
  • Bande-son 6
  • Originalité 6
  • Durée de vie 7
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !