[Test] Warhammer: End Times – Vermintide : ratatouille de rongeurs !

0
Share Button

Vermintide était déjà passé entre nos mains et notre preview était alors assez mitigée. Depuis, ce Warhammer: End Times est passé par la case sortie officielle avec de nombreuses améliorations et s’est écoulé à 300 000 exemplaires. Que donne-t-il maintenant ?

Saupoudré de RPG, ce Left 4 Dead à la sauce Warhammer nous entraîne dans la ville de Ubersreik assiégée par les Skavens, des hommes-rats. A travers plusieurs modes coopératifs, les joueurs choisissent cinq héros avec différentes capacités, pour se lancer sur de jolies cartes. Si les interactions avec le décor s’avèrent assez limitées, les niveaux ont pour eux d’éviter l’impression de couloir en proposant des environnements larges avec plusieurs bifurcations.

Bien réalisé, le multijoueur permet d’héberger ou de rejoindre facilement une partie (en espérant que l’hôte reste jusqu’à la fin).  Le système de jeu à la volée permet en sus d’entrer ou de la quitter en un instant, les joueurs manquants étant relayés par l’I.A. Vermintide propose treize missions aux objectifs figés, avec 5 niveaux de difficulté, où les zones de spawn et les Skavens sont générés aléatoirement. Malgré cette variété, seule la recherche de quelques objets bonus vient égayer une rapide monotonie s’imposant après quelques heures de jeu.

Bien fait, Warhammer: End Times – Vermintide nécessiterait néanmoins encore quelques améliorations pour être vraiment parfait !

(Visited 14 times, 1 visits today)

Avis

7.1 La meilleur tactique de dératisation connue !

Warhammer: End Times - Vermintide sorti le 23 octobre.
Test réalisé sur PC.

  • Graphismes 8
  • Bande-son 6
  • Gameplay 7.5
  • Originalité 6
  • Durée de vie 7
  • Multijoueur 8
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Ida Gonthier

Présidente et directrice des publications, elle gère l'ensemble de toutes les petites missions qui font fonctionner la société. Elle s’occupe également de la section jeu vidéo soutenue par ses terribles acolytes !

Réagissez !