[Test] Pro Basketball Manager 2016 : la gestion, c’est de la balle !

0
Share Button

Pro Basketball Manager 2016, dernier né dans la gestion sportive chez Umix et Cyanide, tente une fois de plus de ravir les plus fervents amateurs de basketball.

Côté graphismes, si l’interface s’avère claire, les simulations de matchs en 3D sont d’un autre âge. Peu détaillées, avec des animations manquant de fluidité, elles ne sont là que pour rendre plus compréhensible le déroulement des matchs. La bande-son détonne également : trop énergique, elle manque d’originalité.

Vous ne chômerez pas, entre la gestion des recrutement, des entraînements, des infrastructures et des tactiques ! PBM 2016 offre une expérience de gestion complète, servie par une interface lisible. Vos choix dans ces domaines auront un impact direct sur la satisfaction des supporters et des dirigeants, ce qui jouera sur les recettes que vous récolterez. La gestion des équipes en temps réel est un plus, les remplacements et encouragements sont aisés à effectuer et influencent les résultats significativement.

Malgré un gros contenu, on pourra reprocher au jeu un manque de licences officielles (Tony Parkar et Lebron Jamas peuvent en témoigner), mais ces lacunes peuvent en partie être compensées par le joueur en effectuant des transferts de données.

Finalement, malgré ses imperfections, Pro Basketball Manager 2016 plaira aux adeptes de la gestion et aux fans du genre.

Lucius Ka

(Visited 97 times, 1 visits today)

Avis

6.0 Saura trouver son public

Pro Basketball Manager 2016 est sorti le 14 janvier 2016.
Test effectué sur PC.

  • Graphismes 4
  • Bande-son 3
  • Gameplay 8
  • Durée de vie 10
  • Originalité 5
  • Votre avis (6 Vote) 6.7
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !