[Test] Arslan : The Warriors of Legend, le musô du pauvre !

1
Share Button

Arslan Senki, célèbre saga d’Heroic Fantasy japonaise voit sa fanbase fleurir de jour en jour dans nos contrées occidentales. Adaptation d’un manga, le jeu Arslan : The Warriors of Legend était dès le départ un pari risqué. Le résultat est il à la hauteur de toutes les attentes qu’il suscite ?

Entre deux scénettes minimalistes retraçant l’histoire du manga, nous parcourons d’immenses champs de bataille à pied ou à cheval pour accomplir divers objectifs, et dézinguer des ennemis par centaines (au passage). Point plutôt négatif qui a tendance à être retrouvé dans la plupart de ces types de jeux, les graphismes en cell shading se révèlent ternes, la caméra fixe, avec des drops de framerate…

Musô pure souche, dans la tradition du genre, le jeu arbore ses multiples poncifs de gameplay. Cet acheminement répétitif est toutefois quelque peu renouvelé au fil de l’aventure par l’arrivée des différents protagonistes (au nombre total de 15) ayant chacun leur style de jeu. Ce ne sera cependant pas suffisant pour faire passer la piètre mise en scène à base de diapositives pauvrement animées, qui réussissent l’exploit de rendre insipide l’épique récit original.

Difficile de défendre cette déclinaison des aventures d’Arslan, à coup sûr pour les plus fines bouches, il ne fera certainement pas mouche.

(Visited 36 times, 1 visits today)

Avis

3.0 Tristesse et pauvreté

Arslan : The Warriors of Legend est disponible le 12 février 2016.
Jeu testé sur PS4.

  • Graphismes 3
  • Bande-son 4
  • Gameplay 3
  • Durée de vie 3
  • Scénario 4
  • Originalité 1
  • Votre avis (1 Vote) 0.1
Partagez

À propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Lancelot le à

    Désolé mais je trouve pas que la mise en scène soit pauvre j’ai le jeu et d’autres testeurs sont d’accord avec moi!

Réagissez !