[Test] Armello : Père Castor, raconte nous une bataille !

0
Share Button

Coincé entre le bois de Quat’sous et le monde de l’héroïc fantasy, le pays d’Armello nous propose une fable contée au travers de batailles stratégiques.

C’est en effet un casting 100 % anthropomorphe qui tentera de prendre la place du roi lion mourant à petit feu, consumé par la terrible corruption du Déclin. Pour ce faire, lapins, loups, rats et ours, avec chacun sa petite spécialité, useront de magies, d’items et de ruses pour arriver à leurs fins. Usurper le trône pourra se faire grâce à la renommée glanée au fil des quêtes, de la force en tuant le roi ou de l’avarice en embrassant le chemin du Déclin. Des possibilités variées, mais assez inégales en facilité d’exécution.

Tout le charme du jeu se trouve dans cette course à la souveraineté, contre trois autres joueurs ou l’I.A. L’ensemble s’avère également englobé par une ambiance visuelle et sonore à la fois colorée et originale, d’une telle réussite qu’il est dommage qu’elle ne soit pas utilisée dans un mode scénarisé.

Armello est un titre de stratégie multijoueur vraiment plaisant. Le gameplay profond permet de varier les parties et les sensations rappellent parfois le plaisir procuré par les jeux de rôle sur plateau.

(Visited 4 times, 1 visits today)

Avis

7.7 De la stratégie en multijoueur de qualité

Test réalisé sur PS4.
Jeu sorti le 1er septembre 2015.

  • Graphismes 8.5
  • Bande-son 7
  • Gameplay 7.5
  • Durée de vie 6.5
  • Originalité 8
  • Multijoueur 8.5
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Shojikama

Élevé à l’âge de 6 ans dans les contrées de Green Hill Zone par un hérisson bleu et un p’tit bonhomme qui joue à chifoumi, ses doigts sont restés accrochés à sa une manette depuis plus de vingt ans. Il troque ses joysticks pour un clavier le temps de faire partager sa passion.

Réagissez !