[Précédemment dans…] Bioshock, les utopies ratées

0
Share Button

2K vient d’annoncer Bioshock: The Collection, le retour des 3 aventures en versions remasterisées. Pour ceux qui se seraient enfermés dans une cave sans électricité depuis 9 ans, voici ce que vous avez raté…

Bioshock : quand on touche le fond, on creuse !

Quand on a la poisse… Quoi que vous fassiez vous serez toujours le dindon de la farce. On vous avait pourtant prévenu de vous méfier des phares paumés ! Après une première visite dans la ville sous-marine utopique de Rapture et ses codes moraux très particuliers, où vous avez été manipulé et poussé à faire des trucs peu recommandables, vous décidez de replonger !

Bioshock 2 : non mais à l’eau quoi !

Certes flirter avec les mutants toxico lorsqu’on a des supers pouvoirs peut être sympa, drôlement cool même. Mais retrouver la même cité en ruine, dix ans plus tard, menée par une nana plus psychopathe que psychiatre, ça laisse à désirer. Remarque, vous n’êtes pas mieux avec votre scaphandre de « Big Daddy », votre méga foreuse phallique, à la poursuite d’une gamine égarée ! Remontez doucement et gare à la cuite après l’ivresse des profondeurs…

Bioshock Infinite : sous ses beaux airs…

Fini les phares aquariums ? Et oui, cette fois-ci vous décollez carrément pour Columbia, dans les nuages ! Ça devait-être de la bonne ! Vous courrez cette fois après une nana qui vous fera de l’ombre. Mais Elizabeth, jouant des failles entre les univers et les espaces-temps, avait-elle au final vraiment besoin d’un chevalier servant ?

Pour aller + loin

(Visited 46 times, 1 visits today)
Partagez

À propos de l'auteur

Ida Gonthier

Présidente et directrice des publications, elle gère l'ensemble de toutes les petites missions qui font fonctionner la société. Elle s’occupe également de la section jeu vidéo soutenue par ses terribles acolytes !

Réagissez !