Festival de Deauville 2015 : demandez le programme

0
Share Button

Septembre marque la rentrée scolaire mais à Deauville c’est surtout l’heure du Festival du cinéma américain. Et à l’approche de sa 41ème édition, les organisateurs viennent de dévoiler le programme. De nombreux hommages, des avant-premières alléchantes et des invités de charmes…les cinéphiles vont être comblés. Le festival s’ouvrira le 4 septembre avec la diffusion du film Everest et se clôturera le 13 septembre avec Sicario.

La compétition

99 Homes de Ramin Bahrani
Babysitter de Morgan Krantz
Cop Car de Jon Watts
Day Ouf of Days de Zoe R. Cassavetes
Dixieland de Hank Bedford
Dope de Rick Famuyiwa
Emelie de Michael Thelin
Green Room de Jeremy Saulnier
I Smile Back de Adam Salky
James White de Josh Mond
Krisha de Trey Edward Shults
Les Chansons que mes frères m’ont apprises de Chloe Zhao
Madame Bovary de Sophie Barthes
Tangerine de Sean Baker

Les avants-premières

Agents très spéciaux: Code UNCLE de Guy Ritchie
Crazy Amy de Judd Apatow
Danny Collins de Dan Fogelman
Experimenter de Michael Almereyda
Jamais entre amis de Leslye Headland
Knight of Cups de Terrence Malick
Knock Knock d’Eli Roth
Le Prodige d’Edward Zwick
Life de Anton Corbijn
Mr Holmes de Bill Condon
October Gale de Ruba Nadda
Ruth & Alex de Richard Loncraine
The Green Inferno d’Eli Roth

Les docs de l’Oncle Sam

Altman de Ron Mann
Hitchcock / Truffaut de Kent Jones
Janis d’Amy Berg
Steve McQueen: The Man & Le Mans deGabriel Clarke, John McKenna
This is Orson Welles de Clara Kuperberg, Julia Kuperberg
Wolfpack de Crystal Moselle

Les hommages à :

Michael Bay
Lawrence Bender
Orlando Bloom
Patricia Clarkson
Terrence Malick
Ian McKellen
Keanu Reeves
Orson Welles

 

Bande annonce du festival:

(Visited 3 times, 1 visits today)
Partagez

À propos de l'auteur

Elodie Suzanna

Sheldon Cooper d’ITC autant barrée que mordue de SF, conçue comme un patchwork de la culture anglo-saxonne avec un grand faible pour l’inconnu et les projets indépendants. Véritable disciple de la grande Daria Morgendorffer.

Réagissez !