[Critique] Coldplay : A Head Full Of Dreams fadasses

4
Share Button

Autant vous le dire d’emblée : vous ne retrouverez pas sur ce septième album de Coldplay les pépites pop élégantes, simples mais ô combien accrocheuses de A Rush of Blood to the Head (2001). Au contraire. Avec A Head Full Of Dreams, place aux couleurs vives, aux rythmes funky et aux arrangements foutraques.

Pourtant, à l’annonce de sa rupture avec Gwyneth l’année dernière, on pensait Chris Martin désœuvré, abattu par une histoire d’amour que l’on supposait sans failles [cette phrase est approuvée par le magasine Pure People]. Un climat de déchirement propice à de belles chansons d’amour, émouvantes, qui vous prends aux tripes tellement c’est beau. Que Nenni ! Il y a bien eu Ghost Stories l’année dernière, parenthèse acoustico-mélancolique de Coldplay, mais rien du niveau d’un The Scientist.

A Head Full Of Dreams est dans la lignée de Mylo Xyloto (2009), en plus funky : des joyeuseries pop sans relief, traversées par des mélodies imperceptibles, le tout noyé par des arrangements aventureux. La voix de Chris Martin peine à se démarquer dans ce marasme sonore malgré les collaborations de Beyoncé (Hymn For the Weekend) ou Noel Gallagher (Up&Up, morceau le plus réussi).

A l’écoute de cet album, on espère très sincèrement que Chris Martin retombera amoureux afin qu’il nous livre des rêves un peu plus ambitieux.

A Head Full Of Dreams de Coldplay, sorti le 4 décembre.

(Visited 88 times, 7 visits today)

Avis

4.0 Mièvre
  • 4
  • Votre avis (21 Vote) 6.5
Partagez

À propos de l'auteur

Bronco

Si je suis chargé de la critique de galettes en tout genre, cinéma et musique forment les deux mamelles de ma culture. D'Abba à Zappa, d'Alien à Zoolander, tout y passe, rien (ou presque) ne trépasse.

4 commentaires

  1. Anonyme le à

    On a pas du écouter le même album alors !!!
    Change de métier au lieu de massacré cet excellent album !!

  2. Bronco

    Je n’ai pas l’impression d’avoir « massacré » cet album, je voulais juste exprimer ma déception de manière la plus constructive possible. Ce n’est tout simplement pas le Coldplay des débuts (A Rush of Blood to the Head notamment) que j’ai retrouvé. Un avis comme un autre, je ne prétends pas avoir l’axiome… J’aurais vite fait de changer de métier sinon 😉

  3. coldplay vit avec son temps et c est ce qui est génial, cela serait idiot de leur part de nous resservir la meme recette quil y a plus de 20 ans lorsqu’ils ont commencé

    j ai hate de les voir a Barcelone,
    comme pour la tournée Mylo Xyloto je sens que ce seront 2h de pur bonheur pour les oreilles et les yeux

  4. Oui c’est bien là le problème. Vous cherchez à retrouver le groupe à ses débuts.
    Personnellement, un groupe qui me propose toujours la même musique, le même style, j’me fais chier.
    C’est aussi ce qu’on a reproché à Muse depuis Absolution et Black Holes & Revelations, moi j’adore les groupes qui se réinventent, ose d’autres choses, sortir un peu de leur « rock british ». Et puis ça leur permet d’éventuellement faire découvrir leur musique à plus de monde. Ce n’est pas un mal.
    Pour ma part, ayant été un peu déçu par Ghost Stories (trop dépressif pour moi) je suis très agréablement surpris par ce nouvel album, qui mérite largement sa place parmi leurs meilleurs.

Réagissez !