[Critique] Yoga Hosers : chakra du boudin…

0
Share Button

Petit film récréatif présenté en séance de Minuit, Yoga Hosers, le nouveau film de Kevin Smith déçoit les attentes. L’idée sur le papier était pourtant séduisante : deux pisseuses accros à Instagram sauvent le Canada d’une attaque d’invasion de saucisses-nazis rolololol. Wunderbar ? Pas vraiment…Ce delirium d’1h30 manque cruellement de rythme et d’incarnation.

Réunion de familles. Avis aux afficionados de Ferris Bueller ou de Scott Pilgrim, passez votre chemin, Yoga Hosers est l’anti film cool et déjanté. Maman et papa Depp – Smith refusent de déloger de la maison, la fifille Depp s’éclate sur une guitare Hello Kitty en coulant pendant H24 des regards désabusés tandis que sa besta Harley Quinn cabotine dans son coin.

Et nous dans tout ça ? Visiblement en autarcie, Kevin Smith délaisse complètement son spectateur. En nous considérant comme un consommateur de pop-culture, de vannes faciles et de nazis rolololol, le réalisateur nous sert en conséquence sans doser correctement ses ingrédients. Le plat est lourd, et pour digérer ce film, rien de tel qu’une bonne séance de yoga à la « Arielle Dombasle style » : iiooooooooo.

Yoga Hosers n’a pas encore de date de sortie française mais a été présenté lors du Festival européen du film fantastique de Strasbourg 2016

(Visited 130 times, 4 visits today)

Avis

2 Nicht Wunderbar
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !