[Critique Livre] Trilogie Le Livre perdu des sortilèges

0
Share Button

Beaucoup pourraient faire le parallèle avec Harry Potter ou Twilight. Mais Le livre perdu des sortilèges, est bien plus qu’une simple histoire de vampires et de sorciers. En se centrant sur la magie, l’alchimie et l’histoire, Deborah Harkness a tout compris et développe ainsi une trilogie mature et captivante, bien loin des « teen books ».

Le livre perdu des sortilèges, L’école de la nuit et Le nœud de la sorcière tournent autour de l’histoire de Diana Bishop, magicienne qui ne s’assume pas. Très préoccupée par ses recherches universitaires sur l’alchimie, la jeune femme découvre l’existence d’un livre énigmatique et attirant à la fois, l’Ashmole 782. Entre démons, vampires et sorcières, le lecteur a de quoi s’occuper l’esprit et va de surprise en surprise à chaque chapitre, avec des « cliffhangers » plutôt détonants. Cerise sur le gâteau, loin de rester focalisée sur les pensées de son héroïne, la romancière multiplie les points de vue narratifs et offre à son public différentes incursions dans cet univers complexe. Deborah Harkness devient donc une auteure à suivre, au même titre qu’une J.K. Rowling. Chapeau !

La trilogie du Livre perdu des sortilèges s’est terminée en octobre 2014.

Article écrit par Marie Salammbô.

(Visited 95 times, 6 visits today)

Avis

8 Ensorcelant
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !