[Critique] The Wave : le frisson Norvégien

0
Share Button

Film catastrophe événement lors de sa sortie en Norvège, The Wave déferle enfin chez nous.

La catastrophe réaliste. The Wave a pour lui une fraîcheur et un exotisme rare dans un genre trusté par nos voisins d’Outre Atlantique. Préférant le réalisme, le métrage fait le choix de l’effroyable vraisemblance face aux déluges d’effets spéciaux et la surenchère de destruction massive de grandes villes. Le fjord et cette petite ville isolée deviennent le théâtre d’une déferlante qui ne laissera personne indemne. Pas même nous, voyageurs captifs mais consentant, prisonniers de cette ambiance si soignée et de cette photographie qui accentue les clairs obscurs pour mieux nous cueillir lorsqu’on s’y attend le moins.

Et à échelle humaine. En mettant l’humain au cœur de l’histoire, The Wave réussit là où la majeure partie des films du genre échouent : tenir un semblant de scénario avant et une fois la catastrophe passée. Adoptant le point vue d’un homme qui subit la vague de plein fouet, le film est tout de même prétexte à rabâcher un discours déjà maintes fois tenu sur l’unité indispensable de la famille pour s’en sortir.

Cousu de fils blancs tout en étant efficace, réussi sans être révolutionnaire pour autant, The Wave a le mérite de s’éloigner des stéréotypes hollywoodiens. Une belle réussite.

The Wave sort en salles le 27 juillet 2016.

(Visited 67 times, 3 visits today)

Avis

7 Catastrophiquement réussi !
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Morgane

Petit koala accro aux sorties et aux découvertes culturelles (autant qu'aux feuilles d'eucalyptus et au chocolat). Malgré mon amour incontesté pour le sommeil (normal pour un koala) je reste toujours à l'affût du prochain événement à vous proposer.

Réagissez !